Les monstres de la République

jeu-de-quille-rc3a9publicain-dc3a9tail-de-lestampe-jean-pierre-berthault-1793-bnfPar Thomas O.

Nous en voulons parfois à Kant d’avoir voulu dominer l’instinct par la Raison au point de croire d’ailleurs avoir toujours raison. Et c’est cette même affirmation qui engendra au XXème siècle ce que certains appelèrent de l’ignoble, du monstrueux, de l’en-dehors de soi.

Mais bien entendu, tout cela au nom de la Raison. Mais une Raison raisonnée, humaniste voire humanitaire.

C’est en excluant de soi la bête immonde que l’on se condamne à muter, à faire émerger de nouvelles têtes.

Parce que l’hydre est à exclure du Monde des Vivants, à annihiler héroïquement si l’on veut passer les étapes du progrès.

Pourtant, chaque épopée a son monstre, peut-être la seule image de ce qui nous effraie.

Au Mexique, chaque année, la mort est jouée et moquée.

Voilà peut-être donc un peuple sage qui sait qu’il s’agit d’un écosystème à équilibrer, un dépassement de ces peurs bien vaniteuses que, à chaque épopée, les occidentaux se suffisent à renommer : barbares, démons, sauvages, fous, nazis, islamistes, terroristes…

Bien heureux sera ce moment d’humilité où l’on intégrera le « monstre » à l’humanité même, conscients de ses limites et à l’instar de ce que pouvait nous apprendre Deleuze sur cette animalité propre, des pulsions qui n’ont de cesse de s’amplifier à mesure qu’on les répriment, les désintègrent, les montrent du doigt en les condamnant bêtement, sans comprendre que, finalement, nous sommes peut-être accolés au verso de la feuille de papier.

Les deux faces ne peuvent se voir, et pourtant sont indissociables.

Il n’appartient maintenant qu’à écrire sur cette feuille de papier pour que le lecteur de notre histoire n’y voit plus que du sens, sur un simple support, lié par les signes, les mots, les phrases.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s